La nécessité de bien traduire son site

Article Invité – NON Sponsorisé

Lorsque l’on veut se lancer à l’international, traduire son site internet est une obligation. Le site étant une vitrine marketing importante aux yeux des clients, mais aussi la condition “sine qua non” pour toucher certains marchés.

Toutefois, traduire juste pour traduire en négligeant la qualité de la traduction peut avoir des effets contreproductifs, et décrédibiliser votre activité auprès des clients étrangers.
Voyons donc pourquoi il est “nécessaire” de bien traduire son site, et comment y parvenir !

Faire venir le client, et améliorer son référencement

Au delà de la traduction, on parle aujourd’hui de plus en plus de localisation. La localisation consiste à faire traduire son site par une personne locale (dont c’est la langue maternelle), qui de fait maîtrisera le vocabulaire et les expressions du pays et dans l’air du temps. Tout naturellement, ces expressions et ce vocabulaire sont ceux que les visiteurs taperont dans leur moteur de recherche préféré, et qui les mènera vers le site “localisé”, plutôt que sur son concurrent (mal) traduit.

Le référencement naturel du site sera donc mécaniquement amélioré et plus performant avec une traduction localisée. (NDLR – Pour ceux qui ont suivi le VLC édition 2013 c’est quelque chose dont je parle dans ma présentation – je vous conseille aussi de faire un saut sur un des presentation sur le SEO international de Aleyda Solis ). Et d’une manière générale, le fait de présenter un contenu propre ne peut qu’améliorer la réputation du site, ce qui se répercutera d’une manière ou d’une autre sur son référencement.

Renforcer la confiance du client

Lorsqu’un client arrive sur un site, il va en quelques secondes se faire un avis sur le site. Ce site est-il crédible ? Sérieux ? Puis-je avoir confiance ? Est-ce que j’ai envie d’en voir plus ?
On comprendra aisément qu’une traduction automatique ou de qualité médiocre aura toutes les chances de détruire la confiance du client en quelques secondes. Si le contenu visible est bâclé, qu’en sera-t-il du service client, de l’expédition, et du produit ou du service que le site me propose de consommer ?

Sur un marché concurrentiel où l’offre est importante et la concurrence très rude, le client aura vite fait de quitter le site et d’aller voir ailleurs.

A l’inverse, un site traduit par un professionnel dont c’est la langue maternelle donnera l’impression au visiteur qu’il navigue en territoire conquis, et ce dernier accordera bien plus facilement sa confiance.

Clarté et simplicité

De manière plus basique, une bonne traduction va présenter d’autres avantages beaucoup plus terre à terre.
Un vocabulaire clair et un phrasé fluide peuvent favoriser l’attention du lecteur, et lui permettre de trouver les informations dont il a besoin sans aide. C’est autant d’email, d’appels ou de tickets que le service client n’aura pas à traiter.

Bien choisir son partenaire de traduction

Le client souhaitant faire traduire son site a à sa disposition un éventail complet de solutions. De l’agence de traduction très traditionnelle à la génération de traduction automatique en passant par le recrutement d’une personne en interne, chacun y trouvera son compte.

Bien conscient de toutes ces problématiques, la plateforme Dixit.com a été imaginée par un e-commerçant, dont le site est traduit en 33 langues afin de résoudre toutes les problématiques qu’il rencontrait avec les autres systèmes.

Le site met gratuitement à votre disposition toute une palette d’outils (formulaire, CSV, webservice, module prestashop, ….) afin d’accueillir vos contenus, qui seront traduits par son équipe de traducteurs tous professionnels, certifiés, et traduisant vers leur langue maternelle. Une qualité optimale est donc assurée, à condition bien sur de fournir au traducteur toutes les informations lui permettant de bien faire son travail (contexte, instructions générale, autre …). La politique est donc d’offrir au client un outil performant, une qualité optimale, et un prix ultra compétitif.

Outre la qualité et le prix, une telle plateforme offre bon nombre d’avantages :

  • En premier lieu, le fait d’avoir un interlocuteur unique quel que soit le nombre de langues à traduire, et d’éviter tous les frais administratifs et les pertes de temps liés à la facturation, la gestion sociale, le recrutement, ou encore les négociations sur le prix et autres tâches de ce genre liées à un recrutement en interne ou au travail en direct avec des freelancers.
  • Grâce à la politique de prix extrêmement simple, vous maîtrisez vos coûts (à condition de maîtriser vos sources évidement). Plus la peine de perdre des journées entières à demander, négocier, et attendre des devis par email ! *tarif : 0.06€ / mot pour une traduction, 0.03€ / mot pour de la relecture, quelle que soit la langue.
  • Le nombre de traducteurs que la plateforme comporte permet de gérer des flux de traduction importants, tout comme des temps morts. Par exemple, un e-commerçant dans la mode, vendant des produits saisonniers, pourra sans difficulté alterner entre les périodes intensives (nouvelle collection à mettre en vente) et les périodes totalement creuses (entre 2 saisons).

 Offre spéciale

Si vous etes un lecteur du Muscle, recevez 10% de crédits supplémentaires sur votre première commande, sur simple demande par mail et en précisant juste être lecteur de ce blog.

10 thoughts on “La nécessité de bien traduire son site”

  1. Le budget traduction représente un investissement pour un e-commerçant mais nécessaire pour aller chercher de nouvelles parts de marché. Il ne faut pas perdre à l’esprit que traduire son site n’est que l’extension naturelle du budget rédaction. Dans le cas du e-commerce, le plus gros du volume à traduire sont les fiches produit. Pour limiter le budget de traduction il existe des méthodes pour traduire votre catalogue au fur et à mesure et ainsi voir le retour sur investissement.

  2. La traduction et comme vous l’avez cité est une bonne chose pour nos site web, ca permet le bon référencement du site et ca permet aussi de pouvoir communiquer avec les internaut des autre pays.

    Edit = Bourriné

  3. pour la traduction de nos sites surtout ceux qui sont crées avec des CMS on peut utiliser des plugins ou des modules qui nous facilitent cette action qui pourrais être très bénéfique pour notre image.

  4. Les prestataires en traduction font payer très cher la traduction complète d’une page web! Je ne connaissais pas du tout Dixit, ils ont l’air d’être plutôt sérieux, je pourrais le conseiller à certains clients! Merci beaucoup pour ces informations, à bientôt!

  5. Ce type de plateforme apporte une réponse à “certains besoins”, en effet. Toutefois, je ne vois pas dans l’article une mention sur l’optimisation des coûts de traduction (ni sur le site de dixit), à savoir l’organisation du projet de traduction autour de mémoires de traduction, dédiées au client et qui très rapidement permettent une baisse des coûts “plus que significatives”. Et ce, notamment dans les cas cités dans cet article, de traduction de catalogues produits (mais aussi de manuels d’utilisation de toute sorte par exemple).

    Aussi, un projet de traduction/localisation pris dans son ensemble ne se réduit pas à une opération de traduction de mots ou phrases. Ne pas l’oublier…c’est un investissement qui doit être pris comme tel donc bien cadré en amont et programmé…

  6. Pour trouver des prestataire qui réalisent des traductions de manière professionnelle et économique, c’est très difficile! J’ai essayé dans un premier temps le plateformes spécialisées, les prix étaient trop élevé. Je suis ensuite passé sur les plateformes Fiverr et Odesk en me disant que ce n’était pas cher du tout, finalement la qualité des traductions était médiocre…
    Peut être que j’aurais plus de chance avec Dixit, je ne connaissais pas du tout!
    Merci pour cette découverte.

  7. @Tous, j’ai déjà eu ce problème de budget VS la traduction, c’est banal mais vous pouvez utiliser Fiverr. Il faut parfois faire 2-3 essaies avant de trouver un bon traducteur, mais une fois que vous l’avez trouver vous pouvez avoir une belle relation avec pour un prix très bas. Pour plusieurs, 5 dollars est énorme dans leur pays, alors il faut simplement en profiter!

    Pour plusieurs de mes blogs, j’utilise ça, et je n’ai aucun problème depuis que j’ai trouvé celui qu’il me fallait!

  8. Pour une stratégie à l’international cela peut devenir plus budgétivore que pour la conception initiale du site . En effet au delà de la traduction du site il faudra prévoir également le contenu traduit pour éffectuer son netlinking dans la langue local
    cela peut impliquer même des frais si vous devez payer quelqu’un pour faire vos soumissions dans les différentes plateformes dans cette langue.

  9. Bonjour,

    Merci pour cet article ! C’est vrai qu’aujourd’hui, faire traduire son site est devenu incontournable pour quiconque souhaite gagner en visibilité à l’international. En revanche, même si l’on est convaincu de la nécessité de faire traduire son site, encore faut-il connaître les options dont on dispose, en terme de coût, de choix de prestataire, et d’organisation. Pour faire bénéficier aux lecteurs d’un complément d’information, je voudrais partager une autre source que nous venons de publier, sur la traduction d’un site web, son coût et le choix des prestataires : http://www.lafabriquedunet.fr/creation-site-vitrine/articles/traduction-site-web-cout/

    Encore merci et à bientôt,

    Adrien.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *