Ma vie chez EA

Ça faisait longtemps tiens…

Le bon côté de la prise de tête de la semaine dernière avec Mr. Melon c’est que ça m’a redonné l’envie d’écrire un peu… comme quoi hein… Du coup je me suis dit que je pourrais vous filer à tous un petit update de ma vie de poids plume chez Electronic Arts. Parce que bon, c’est sympa de se la péter de temps en temps en postant des photos et en disant que j’adore mon job mais jusque-là je n’ai pas été beaucoup plus précis que cela sur comment on y travaille dans ma boite et qu’est-ce qu’on y fait de particulier en ce qui concerne le SEO. Accrochez-vous donc à vos baskets, Ca va pas etre l’article de l’annee (mais bon c’est normal on est pas tous des leaders) mais je vais vous donner quelques tranches de la vie d’un SEO grand compte. (Et c’est classe ! P‘tain je kiffe mon job les gars si vous saviez !)

Un (vrai) grand compte n’a pas besoins de faire du lien

Je l’avais déjà dit dans un de mes articles précèdent: « un vrai grand compte n’a pas besoin de faire de link buiding. » mais jusqu’à maintenant, même en travaillant pour des gros sites comme Clearly, Essilor, Louis Vuitton, BNP Paribas, Tena etc… j’avais toujours un volet lien dans la presta, toujours…. Alors c’était plus ou moins important selon le site mais j’ai toujours eu besoin d’aller chercher du lien.
La chez EA 1er jour et 1ere claque… Je demande à mon boss :

  • « ET au niveau des BL ? vous faite comment ? »
  • « On n’en fait pas de Link building… on a pas besoin… Les liens ils viennent tous seuls. C’est un peu comme si ils tombaient du ciel»
  • « Non mais même sur des opérations un peu … »
  • « Ne t’en fais pas pour les liens… Tu verras, ça va bien se passer ! »

Je crois qu’une larme a coulé sur ma joue ce jour-là… De joie.

Ce n’est pas comme ça que ça marche

EA c’est une grosse machine, quand il faut modifier quelque chose sur un site c’est pas comme si tu pouvais te pointer devant le dev’ pour lui demander de mettre en place tes modifs. Alors ça ne veut pas dire que les choses prennent des mois ou que le rythme est lent mais il faut comprendre qu’il y a des processus, et des gens qui doivent eux aussi vérifier si les choses sont bien faites comme il faut par rapport à des impératifs ou des obligations qu’on peut avoir par rapport à une chose ou un autre. Le côté légal des contenus par exemple, ou le respect de l’univers des franchises… bref on ne peut pas faire ce qu’on veut quand on veut.

L’autre aspect c’est qu’EA est dans un business un peu spécial – le jeux vidéo – et que bon… il faut que les sites ils envoient les pieds un minimum. On est dans le business de l’émotion, on peut pas se permettre de faire du Wikipédia … donc le SEO ma foi il faut qu’il fasse avec.

On travaille sur le Futur

Alors tout d’abord, parce que depuis un moment EA essaie de faire intervenir le SEO en amont du projet… Là encore quand j’ai un responsable de développement qui vient me voir pour me demander mon avis sur telle ou telle solutions (on va développer tel site avec des PWA… quel impact sur le SEO, Tiens Julien voici les mock-ups du service UX – quel impact au niveau de la navigation et de l’opti des liens internes ? etc…) un responsable de campagne me demander un étude pou savoir quelle direction on va prendre pour les mots clés je vous jure ça fait un bien fou quand on compare avec le fameux – « eh Julien on a refondu toutes les URLs pendant tes vacances classe non ? »
Ensuite on taffe aussi sur des solutions innovantes par rapport à la production et surtout à la diffusion de notre contenu (et de celui des autres).

Malheureusement je ne peux pas donner le détail du truc mais on travaille sur des projets, pfiouuuuu… des trucs qui feraient plaisirs à Sylvain Peyronnet ou à Christian Méline… on est sur du costaud les gars. Allez juste pour leur donner un peu la bave aux lèvres on parle de pertinence sémantique, d’entité nommée et de distribution multiplateforme… et croyez-moi ce n’est pas encore tout à fait au point mais…. C’est bô… si si… c’est bô !

Je travaille avec les meilleurs

Parce qu’a un moment il faut tout de même être un petit peu reconnaissant par rapport au fait que si mon boulot est plus facile (plus intéressant), c’est aussi en grande partie parce que je travaille avec des tueurs à gage, des mecs intelligents, qui sont ouverts aux suggestions et qui peuvent te dire si ce que tu demandes est possible, ou pas, ou pas tout de suite ou autres… parce que l’UX il comprend que l’XP utilisateur elle commence avant d’atterrir sur le site. Mon boss déjà, incollable sur les données structurées, comment on les met en place, quel impact ça va avoir et qui connait les sites et leurs problématiques comme la paume de sa main et est capable de jauger tes stratégies rapidement, de te dire quels challenges tu vas rencontrer et la meilleure façon de mettre en place tes recos.

Bref… C’est cool les gars… si un jour vous passsez par chez moi venez donc me rendre visite!

Edit:
Alors à la demande générale de Bertrand voici quelques infos de plus sur les conditions de travail. Si il y a des plaintes merci de vous adresser à lui.

Bon alors tout d’abord les bureaux sont dog friendly – donc tu peux venir avec ton chien si tu veux. Comme on est pas des fainéants on bosse 40h par semaine mais les horaires sont plutôt flexibles et la plupart des gens n’ont aucun problème à vous laisser du temps à partir du moment où le taf est fait en temps et en heure.

Les bureaux – alors c’est grand. Le campus est divisé en 3 bâtiments, phase1, phase2 et Capture. C’est capture qui a le plus d’espace avec 40,000 m2 pour 30 employés et un espace de réception VIP – mais c’est aussi là qu’on gère toutes les « motion capture » (visage, corps et autres) pour les jeux il faut de la place, c’est qu’on peut y faire galoper des chevaux dans le machin. Et le Salon VIP c’est pour les gens qu’on ajoute aux jeux… donc de temps en temps ils ont un peu des joueurs qui viennent histoire de se faire tirer le portrait.

Moi je suis au 5e étage de phase2. Les étages sont plus ou moins divises par studio / jeux / service. Moi je suis avec Pulse, le service web. Chez nous pas de thème, mais je taffe avec du Gee- joueur donc il ne faut pas s’étonner des posters Star Wars, des sabres lasers a $400 et autres goodies de jeux. En dessous c’est PopCap et UFC, en dessous on a NHL, encore en dessous c’est Frostbite. Au niveau décoration les bureaux sont aux couleurs des jeux qu’ils développent donc FIFA ou Madden, ou NHL c’est plein de maillots de joueurs (signes ‘il vous plait), au niveau PopCap c’est plantes VS Zombies etc…

Au rez-de-chaussée on a la salle de gym avec vestiaire et steam room, et le terrain de basket (dehors comme vous le voyez sur la photo on a le terrain de foot, de beach volley et de StreetBall – pour le moment y’a que les footeux qui sortent tous les jours pour faire des matchs (respect). La salle de gym est ouverte 24/24 et 7/7).

Le truc sur lequel j’ai eu le plus de mal au début c’est les meetings… parce que selon les jeux tu peux avoir des mecs de Vancouver, San-Francisco, Austin, Montréal, et Stockholm qui doivent pouvoir se parler – du coup tous les meetings sont à la fois physiques été par téléconférence – c’est un peu perturbant au début quand tu cherches la salle de meeting et qu’un pélo te dit qu’elle est à Austin (et que donc toi tu seras sur ton PC.

Ah aussi – à la demande générale de Bertrand… La bouffe et les petits perks: La bouffe c’est top on a une cafet’ flambante neuve avec différents stand ou la bouffe est faite fraiche, a la demande – de gauche a droite – salade bar, Sushis (frais à la demande Yummy !), Ethnique (avec de nouveaux plats tous les 3 jours – indien, italien, etc… ethnique quoi), Deli / sandwiches, Rôtisserie, grill (burger), Pizza et Wok bar. Photo d’assiette à venir – ce n’est pas gratuit mais c’est pas cher.

En plus de la gym (avec cours, et accès a un kiné et a un physio), on a une sorte de médiathèque, ou on peut prendre des jeux (n’importe quel jeu pas uniquement les jeux EA) et les derniers Blu-Rays du moment gratuit, on a aussi différents services qui sont fait sur le campus en fonction des jours, coiffeur, mécano, tailleur, cours de gratte, salon de beauté, et je sais plus trop quoi d’autres. Enfin si tu te sens de décompresser on a 3 salles de jeux avec des arcades vintage, des flippers, babyfoot et ping-pong.

Voilà voilà…

14 thoughts on “Ma vie chez EA”

  1. Hi,
    Ça faisait longtemps que je n’étais pas venu lire. En un mot, ce job, c’est la classe !
    Je suis hyper surpris d’entendre parler de pertinence sémantique etc chez EA, car on pourrait se dire qu’une boite aussi énorme s’en fou un peu de son SEO car sans ça ils pourraient sans doute avoir des résultats déjà satisfaisant. Et donc c’est rafraîchissant.

    Good Game

  2. Yo !

    C’est marrant, ça m’étonne pas du tout de l’entreprise. Même si elle est vu comme un des démons des jeux vidéo (rapport aux nombreux DLC, etc. Mais beaucoup semblent oublier c’est Bli² fait exactement la même chose…), je pense que ça transpire depuis très longtemps que EA comprend son utilisateur et a à coeur de le servir.

    Dans la limite de son propre intérêt, certes. Après tout : DLC et j’en passe, MAIS mon expérience jeux, depuis des années, et les risques et l’innovation dont ils font preuve montraient un peu cette mentalité très coworking ET tournée vers l’avenir.

    C’est vraiment cool que tu t’éclates comme ça. J’suis contente pour toi.

    Et oui, j’ai cliqué en pensant que t’allais aussi parler des affiches et statues qu’il doit y avoir sur place, non ? Comme la petite antenne FR de GamesWorkshop en avait, j’trouvais logique que…

  3. Effectivement par rapport à tes billets précédents chez les lunetiers ça change la donne ! En fait une grande partie de la réussite d’une entreprise tient à ce que tu évoques dans l’article : les compétences des tes collègues ! Lesquelles reposent sur un savoir-être : la remise en question, la formation continue, l’ouverture d’esprit.
    Tu dis pas si tu es un gamer toi-même, ça serait intéressant d’avoir ton point de vue pro influencé par les jeux qui te plaisent. A suivre ?

  4. Ca m’arrive de lire pas mal d’article sur le SEO mais c’est rare d’en avoir sur les backstages d’un grand compte, ancien de chez Orange je retrouve certains trucs 🙂

    Ta description correspond aussi assez bien à chez UBI Montreal, une copine y bosse en UX, ça donne envie !

    Amuses toi bien chez EA, on se connait pas mais web friendly tout ça on se tutoies.

    EA c’est le fun on dirait 🙂

  5. Non mais vas-y, c’est pas parce que t’es en verve que t’es obligé de dégoûter tout le monde avec tes conditions de travail de champion du monde, là !
    ‘tain, spèce de gros veinard, va !
    Mais seriously, ça fait plaiz de voir que t’as retrouvé la patate 🙂
    La bizz

  6. @Régis
    Oui ce job c’est la classe ! Et le gros projet sémantique c’est vraiment un truc de malade mental – trop dommage que je ne puisse pas en parler.

    @Cam
    Jalousie – c’est parce qu’on est les plus gros.

    @Marc
    Oui je suis Gamer et je ne taffe que sur des jeux cool (à mes yeux en tout cas) – perso je bosse sur 4 grosses franchises 3 FPS, 1 TPS et quelques autres sites moins gros. Je taffe aussi sur le site corpo et le site carrières. Mon point de vue pro par rapport aux sites des jeux qui me plaisent …. Ce n’est pas encore ça mais on est dans la bonne direction. Le souci c’est comme je dis… c’est que pour des jeux comme Battlefield il faut qu’ils en jettent un peu, faut que ça bouge il faut que le site reflète la qualité graphique du jeu et fasse ressentir l’excitation de la partie… du coup il faut faire des sacrifices un peu.

    @Rodrigue
    Et encore je suis un suiveur poids plume, imagine si j’étais un SEO Melon Rockstar ! P‘tain mais je serais le maitre du monde!

    @Baptiste
    Merci !

    @Laurent O
    Il doit aussi y avoir une partie de l’esprit Canadien qui transpire en commun avec ta copine a Montréal

    @FredL
    Le salaire est très (très très) bien !

    @Emmanuelle
    Merci

    @Aurelien
    Peut-être un jour oui pkoi pas…

    @Pierre
    On postule ici http://careers.ea.com/ . Bon la en SEO on est staffé mais y’a pas que le SEO dans la vie !

    1. @Jerome
      Alors – Non je bosse pas avec eux en particulier. le site est pas top mais en terms de Ranking pur, il se sort pas mal du lot

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *